Notre boutique

Brémond fils, une histoire depuis 1830

C’est en 1830 que Maison Brémond installe son épicerie fine sur le mythique Cours Mirabeau à Aix-en-Provence. La ville est alors la capitale commerciale de l’amande. L’adresse devient rapidement incontournable et on vient de loin pour découvrir et déguster dans ce comptoir une sélection de produits de terroir et authentiques.

Archive de 1920

 

 

Cette Maison, jadis spécialisée dans l’amande, est sans doute la plus ancienne fabrique de Calissons d’Aix et de Pralines.

 

Elle était aussi réputée pour ses huiles d’olive de Provence et du pourtour méditerranéen, ses vieux vinaigres italiens, fruits confits, confitures, nougats, calissons, sans oublier ses truffes noires déjà joyaux des tables au 19e siècle.

 

 

Cette Maison, jadis spécialisée dans l’amande, est sans doute la plus ancienne fabrique de Calissons d’Aix et de Pralines.

 

Elle était aussi réputée pour ses huiles d’olive de Provence et du pourtour méditerranéen, ses vieux vinaigres italiens, fruits confits, confitures, nougats, calissons, sans oublier ses truffes noires déjà joyaux des tables au 19e siècle.

Une recette des calissons inchangée depuis 1830 !

 

La recette des calissons de la Maison Bremond est restée la même depuis 1830 : un mélange de melons confits et d’amandes de Provence broyés, posé sur une feuille de pain azyme et recouvert d’une fine couche de glaçage royal.

Découvrez notre coffret de 16 calissons d’Aix-en-Provence et offrez-les à l’heure du thé, du café ou simplement pour souhaiter la bienvenue à vos invités en recherche d’authenticité provençale !

 

La recette des calissons de la Maison Bremond est restée la même depuis 1830 : un mélange de melons confits et d’amandes de Provence broyés, posé sur une feuille de pain azyme et recouvert d’une fine couche de glaçage royal.

Découvrez notre coffret de 16 calissons d’Aix-en-Provence et offrez-les à l’heure du thé, du café ou simplement pour souhaiter la bienvenue à vos invités en recherche d’authenticité provençale !

TRADITION : BÉNIR LES CALISSONS, « Venite Ad Calicem »

 

Inconnu à Aix avant 1348, le terrible fléau de la peste va ravager régulièrement au cours des siècles la population aixoise comme partout ailleurs. L’un des plus terribles fût celui de 1629. Les magistrats de la Ville prirent pourtant des précautions les plus sévères et firent même séquestrer les habitants dans leurs maisons.

On plaça alors, à chaque coin de rue, des niches ornées de statues de la Vierge, afin que de chez eux, les fidèles puissent prier. Les niches existent encore.

Le 20 janvier 1630, l’assesseur Martelly, à la tête des notables et du peuple, assiste à la grand messe et fait le vou de faire célébrer chaque année, un office d’action de grâce dédié à la Vierge de la Seds , sainte patronne de la Ville d’Aix. Cet événement devait laisser sa trace et, jusqu’à la Révolution, chaque 1er septembre, les cloches de la Ville carillonnaient pour rappeler le vou Martelly.

Malgré les mesures prises, le mal empira ; le Parlement de Provence et les magistrats épouvantés, quittèrent la Ville. Il ne resta bientôt plus que le Prévost du Chapitre Mimata, le Consul Borilli et l’assesseur Martelly.

C’est au cours de l’un de ces offices que furent distribués les célèbres Calissons d’Aix, sorte de pains bénis.

 

 

 

Programme de la cérémonie qui a lieu tous les 1er dimanche de septembre

la manifestation se tiendra le 3 septembre 2023 cette année :

● à 10h30, Grand-messe dominicale en la Cathédrale Saint- Sauveur par Mgr Christian Delarbre (archevêque d’Aix et Arles) avec renouvellement du vœu Martelly (1630) prononcé par l’élue en charge des Affaires Provençales.

● à 11h45, Depuis la Cathédrale, défilé en procession pour rejoindre le cours Mirabeau avec la Vierge aux Calissons et les groupes folkloriques

● à 14h, Animation folklorique en haut du cours Mirabeau, devant la fontaine du Roy René.

● à 14h45, Haut du cours Mirabeau – Rassemblement des groupes folkloriques et des autorités municipales pour rejoindre l’église Saint-Jean-de-Malte.

● à 15h, Arrivée du cortège par la rue Cardinale (Passocarriero) jusqu’au parvis de Saint-Jean et bénédiction des calissons d’Aix.

● à 16h15, Retour en cortège au podium (haut du cours Mirabeau).

● à 16h30 Allocutions officielles suivies de la traditionnelle distribution des calissons d’Aix.

● à 17h, Concert.

la manifestation se tiendra le 3 septembre 2023 cette année :

● à 10h30, Grand-messe dominicale en la Cathédrale Saint- Sauveur par Mgr Christian Delarbre (archevêque d’Aix et Arles) avec renouvellement du vœu Martelly (1630) prononcé par l’élue en charge des Affaires Provençales.

● à 11h45, Depuis la Cathédrale, défilé en procession pour rejoindre le cours Mirabeau avec la Vierge aux Calissons et les groupes folkloriques

● à 14h, Animation folklorique en haut du cours Mirabeau, devant la fontaine du Roy René.

● à 14h45, Haut du cours Mirabeau – Rassemblement des groupes folkloriques et des autorités municipales pour rejoindre l’église Saint-Jean-de-Malte.

● à 15h, Arrivée du cortège par la rue Cardinale (Passocarriero) jusqu’au parvis de Saint-Jean et bénédiction des calissons d’Aix.

● à 16h15, Retour en cortège au podium (haut du cours Mirabeau).

● à 16h30 Allocutions officielles suivies de la traditionnelle distribution des calissons d’Aix.

● à 17h, Concert.